Anais ALASSEUR, Sophrologue et Hypnotherapeute à Tours (37000)

Spécialement conçu pour accompagner la femme enceinte à partir du 4ème mois de grossesse, le massage prénatal offre un vrai moment de détente et de réconfort, à la fois pour la maman mais aussi pour le bébé.
 

Les bienfaits du massage prénatal :

Du côté des futures mamans, le massage prénatal agit sur le développement du corps des femmes pendant la grossesse : il soulage les douleurs et les tensions musculaires ainsi que les crampes dans les jambes. Il permet également de favoriser le sommeil et la récupération de la femme enceinte, ainsi que la diminution des douleurs sciatiques. Il facilite la préparation des muscles à l’accouchement et la détente des articulations supportant le poids, comme les chevilles, le bas du dos et le bassin. Il aide à maintenir une posture appropriée, réduit le gonflement des mains et des pieds...

Du côté du fœtus (à partir du 4ème mois de grossesse), le massage prénatal développe ses capacités de perception : il entend les sons, ressent les caresses mais aussi les angoisses de la future maman. Grâce au massage, la maman va sécréter une hormone du plaisir, l’ocytocine, permettant ainsi au bébé de se détendre et de profiter des bienfaits de cette hormone du bonheur ! Le bébé reçoit ce sentiment et se sent en sécurité, développant ainsi son épanouissement affectif.
 

Les indications pour le massage prénatal :

A cause des changements physiques et hormonaux très importants qui se produisent chez la femme enceinte, le massage est déconseillé au cours du premier trimestre.

Concernant les produits, on utilise une huile végétale neutre et bio parce que beaucoup de femmes enceintes ont une aversion pour les odeurs fortes et surtout parce que certaines huiles essentielles ne sont pas indiquées pendant la grossesse.
Le massage peut être exécuté une fois par semaine pendant le deuxième trimestre, et deux fois par semaine ou plus, pendant le troisième trimestre.

 

Le massage prénatal est-il fait pour vous ?

Le massage pendant la grossesse est généralement bon pour la plupart des femmes mais votre praticien en massage se renseignera sur d’éventuels problèmes liés à votre grossesse. En cas de doute, il demandera l'avis de votre médecin avant de procéder au massage.

Dans certains cas, les massages seront contre-indiqués : perte importante (aqueuse ou sanguine), maladie contagieuse, pré-éclampsie, hypertension, douleur abdominale, etc. De plus, une pression directe et soutenue sur la zone entre l'os de cheville et le talon doit être évitée : en effet, cette zone correspond en réflexologie à l'utérus et au vagin.

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.